Comment monter un mur extérieur ?

Lecture 2 min.
Illustration guideplatre

Monter un mur extérieur (en parpaing) est réalisable par tout le monde, encore faut-il bien suivre les étapes de progression et respecter le processus de montage.

Illustration
Quel serait le tarif de vos Travaux de Maçonnerie ?Le coût peut varier selon les caractéristiques de votre projet.
Estimez

Matériel

Il est crucial de vérifier son matériel et ses outils pour monter un mur en parpaing, à savoir vérifier le matériau de construction (en l’occurrence le parpaing), mais aussi avoir un liant bien préparé pour monter et tenir les éléments entre eux, une bétonnière, et le matériel usuel tel qu’un mère-ruban, une truelle, une auge, de l’eau, un niveau, etc.

Rapide & GratuitTravaux de Maçonnerie :
Comparez jusqu'à 5 devis
Oui, c'est parti !

Les règles

Pour monter un mur en parpaing, il est impératif de suivre les règles de base, car du respect de ses règles dépend la qualité du mur en question. Ainsi, il faut que les fondations soient réalisées hors gel et qu’elles soient sèches. Les 2 premiers rangs du mur doivent être sous terre lorsque le mur est terminé. Il est important de ne monter que 7 rangs à la fois et de laisser un temps de séchage de quelques heures avant de poursuivre. Enfin, les joints sont décalés sur la verticale du mur.

Gratuit & Sans engagementTravaux de Maçonnerie :
Comparez jusqu'à 5 devis
Comparez mes devis

Les fondations

Un mur en parpaing réussi est un mur qui a de solides fondations : après avoir repéré l’écoulement des eaux pluviales et s’assurer du drainage, il faut creuser des fondations sur 30 cm de profondeur et 40 cm de largeur pour un mur qui ne va pas excéder les 60 cm de hauteur : la largeur et la profondeur sont toujours à adapter en fonction de la hauteur.

Les repères et le coffrage

On installe des repères aux extrémités en s’aidant de cordeaux pour vérifier régulièrement le niveau des fondations. Il est possible aussi de réaliser un coffrage à l’aide de planches où l’on coule du béton en intégrant des fers à béton qui vont consolider l’ensemble.

Montage

Après avoir posé les cordeaux et réalisé un mortier en mélangeant ¾ de sables et ¼ de ciment mélangé à sec, on ajoute de l’eau et l’on dépose le mortier sur les fondations en commençant par les extrémités et angles. On pose en suite les parpaings creux, parti alvéolée vers le bas en quinconce et l’on vérifie à chaque fois le niveau à bulle. 

Il faut combler les interstices avec du mortier. Ensuite, le mortier qui dépasse est raclé et l’on vient en déposer une couche de 4 cm sur chaque rangée. A la fin, on lisse le haut du mur avec du mortier et l’on pose un enduit pour le lisser.

Illustration
Quel serait le coût de vos Travaux de Maçonnerie ?Le coût peut varier selon les caractéristiques de votre projet.
Estimez