Financer sa rénovation de murs et plafonds en plâtre

Lecture 2 min.
Illustration guideplatre

Lorsque l’on décide d’effectuer des travaux dans son habitat, que ce soit pour une construction récente ou pour une rénovation, lorsque l’on décider d’améliorer l’isolation de ses murs et de ses plafonds, de poser un plafond décoratif avec moulure, corniche ou faux plafond, pour toute intervention en plâtrerie (stuc, staff, plâtre traditionnel), cela peut parfois avoir un coût non négligeable qu’il faut savoir envisager, prévoir et même anticiper.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour poser des plaques de plâtre
Trouvez le bon plaquiste pour votre projet.
Comparez

Les solutions de financement

Toutefois, il existe diverses solutions pour financer ces travaux de rénovation pour les murs et plafonds en plâtre, à commencer par le crédit d’impôt développement durable : ce prêt permet de déduire de son impôt sur le revenu une partie des dépenses liées à la rénovation des installations en vue d’une amélioration énergétique de l’habitat principal. 

Il s’adresse principalement aux propriétaires qui réalisent des travaux dans une habitation terminée depuis 2 ans et les conditions d’obtention de ce crédit d’impôt sont assez simples puisqu’il suffit de cocher une ligne sur sa feuille d’impôt  et de joindre une copie de la facture, avec un plafond n’excédant pas les 8000 euros pour une personne seule. 

Une autre solution est l’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) : c’est un crédit bancaire sans aucun intérêt et sans aucune condition de ressource qui va aider le demandeur à financer les travaux de son logement dans le cadre d’une réhabilitation énergétique. L’éco-PTZ fonctionne pour tout ce qui touche à l’isolation thermique (toiture, murs, chauffage, remplacement de fenêtres).

Comparez des plaquistes qualifiés près de chez vous

D'autres solutions

Il existe également d’autres solutions pour financer ses travaux de rénovation pour les murs et plafond en plâtre, à savoir bénéficier de la TVA à 7% qui concernent exclusivement les travaux et les équipements facturés par l’artisan/entreprise.

 Des subventions et autres primes peuvent être demandées, notamment auprès de l’ANAH (Agence nationale pour l’Amélioration de l’Habitat). Enfin, des prêts peuvent être octroyés comme le prêt à l’Amélioration de l’Habitat (PAH), le prêt conventionné, un prêt bancaire libre, un prêt rénovation Bleu Ciel (EDF).

Illustration
Comparez des plaquistes qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon plaquiste pour votre projet.
Comparez